29/11/2005

Numéro Social d' URGENCE à Charleroi

 

Voici le Numéro À d'urgence sociale est le 071/32.12.12. Pour Charleroi
 
Evelyne Druart, échevine des affaires sociales, accueille le ministre de l'Intégration sociale, Christian Dupont, venu à la rescousse. Lancé en 1986, le Resto du coeur est ouvert neuf mois par an, sauf le week-end et les jours fériés. L'ASBL est subsidiée par la Ville, le CPAS et vit aussi de dons émanant de commerçants, grandes surfaces et particuliers. Boucler le budget est un défi. Le resto fonctionne grâce à une trentaine de travailleurs dont la moitié est bénévole, les autres en réinsertion, hormis deux agents de la Ville.
 

 

36 lits d'urgence sont prêts

Au-delà du repas, le resto offre des vestiaires, des douches, un endroit où parler autour d'un café et les conseils d'une assistante sociale. « L'appel aux donateurs en raison des difficultés budgétaires m'a interpellé », dit le ministre.

À Charleroi, le plan Grand Froid est activé. Le Relais social veille durant la journée, coordonne chauffoirs et centres d'accueils. Quand la nuit tombe, le CPAS prend le relais. Didier Neyrinckx : « Tout est au point pour que personne ne dorme dans la rue. » Le service de l'aide sociale dispose de 36 lits d'urgence, répartis entre divers centres : Ulysse (12 lits), le Triangle (8 lits), l'Hôtel social (8 lits), le site Van Gogh (4 lits), plus 2 lits d'extrême urgence. Et des hôtels ont des chambres libres, si nécessaire.

À Charleroi, le numéro de l'urgence sociale est le 071/32.12.12.


15:28 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

du pipo politico électoraliste on voit qu'on vote pour les communales en 2006

Écrit par : frans | 29/11/2005

demande de renseignements Bonjour,
Je ne suis pas sûr de m'adresser au bon service mais c'est le seul que j'ai trouvé, je voudrais avoir de plus amples informations sur votre association et ces activités en région carolo. Pourriez-vous m'envoyer par courrier(élèctronnique ou traditionnel) une documentation? merci

Écrit par : lambotte | 07/02/2007

Les commentaires sont fermés.