29/09/2006

JOURNÉES MONDIALES EXPULSIONS ZÉRO

POUR LE DROIT AU LOGEMENT, AIMANT DE LA  DIGNITÉ ET DE LA SÉCURITÉ
A partir du 2 octobre 2006


 

Chers amis,

Je m’adresse prioritairement à vous car vous êtes particulièrement sensibles et engagés dans la défense du droit au logement sans frontières, vous représentez une réelle et importante référence, ayant la capacité de rassembler et relancer l’appel pour l’organisation des Journées Mondiales Expulsions Zéro 2006 sur votre territoire.

L’année passée, le Système d’Alerte Solidaire de l’Alliance Internationale des Habitants a reçu quotidiennement des informations et des dénonciations d’expulsions, de démolitions, de menaces auprès de personnes expulsées, venant de tous les continents, des pays riches comme des pays pauvres. Nous sommes en présence d’une situation très grave, qui affecte 15% de la population mondiale, menacée d’expulsion à cause des investissements étrangers dans les pays endettés, des privatisations du secteur du logement et de la libéralisation du marché immobilier, des nettoyages ethniques, des occupations et des guerres, des spéculations humaines sur les catastrophes naturelles. Et alors que l’Objectif n°11 des MDG des Nations Unies établit que les conditions d’habitation de 100 millions de personnes devront être améliorées d’ici 2020, il est réaliste de prévoir que, à l’inverse, le nombre de mal logés augmentera de 700 millions. 

Compte tenu du poids de la globalisation néolibérale sur les villes et de la faiblesse du système des Nations Unies, même cet objectif minimal risque d’être velléitaire, comme cela a été mis en évidence lors du récent Forum Urbain Mondial de Vancouver.

C’est pourquoi, aux côtés de centaines d’associations et de mouvements sociaux urbains, nous réagissons avec la force de la solidarité: à Nairobi, en France, au Zimbabwe, en République Dominicaine, en Italie, au Pérou, au Brésil, au Royaume Uni, en Inde, en Argentine, aux États-Unis, en Egypte, au Bangladesh, en Palestine, en Colombie, au Mali, au Mexique, en Uruguay, dans la Fédération Russe, en Hongrie, en Chine, en Espagne, au Sénégal, en Belgique, en Croatie et dans beaucoup d’autres pays. Ces mouvements soutiennent le droit des habitants, les vrais bâtisseurs des villes et des villages d’aujourd’hui et de demain, de vivre en paix, en sécurité et dans la dignité, à un coût supportable, là où ils l’ont choisi. 

C’est la plateforme de la Campagne Expulsions Zéro, lancée par l’Alliance Internationale des Habitants et désormais devenue dans le monde entier une référence et un outil d’échange et d’union pour les mouvements sociaux urbains : ce sont des séminaires, des rencontres, des campagnes, issus des associations de base et impliquant aussi les institutions locales et les Nations Unies, et qui obtiennent des résultats significatifs.

Cette base est solide, mais elle ne suffit pas!  

Les Journées Mondiales Expulsions Zéro 2005 ont mobilisé environ 350 organisations, plus de 100.000 personnes dans 21 pays.

Cette année, il s’agit d’accroître de manière exponentielle un mouvement global solidaire qui puisse affronter efficacement les causes structurelles des expulsions et des violations du droit au logement et à la ville, aux niveaux local, national, régional et global.  

Nous proposons donc à toutes les associations d’habitants, de locataires, de sans-abri, coopératives, comités, centres sociaux et mouvements sociaux urbains du monde entier, d’organiser les Journées Mondiales Expulsions Zéro et pour le droit au logement, aimant de la dignité et de la sécurité pendant tout le mois d’octobre. 

Il s’agit d’un Appel lancé lors du Forum Social Mondial de Caracas, du Forum Social Européen d’Athènes, du Forum Social Russe , du Forum Social des Caraïbes, de la Commission Vérité des Etats-Unis, lors du Forum Urbain Mondial et par de nombreuses organisations et mouvements dans plusieurs continents. Nous soulignons en particulier la déclaration conjointe de l’Alliance Internationale des Habitants et de l’Union Internationale des Locataires.

Nous proposons d’inaugurer les Journées Mondiales Expulsions Zéro pour le droit au logement  aimant de la dignité et de la sécurité  le lundi 2 octobre 2006 dédié par UN-Habitat à la Ville, Magnete d’espoir, et de multiplier pendant tout le mois d’octobre des initiatives coordonnées et non violentes à tous les niveaux. 

Aux associations et aux mouvements sociaux urbains nous proposons de : 

 

  • Dénoncer les menaces d’expulsions et de démolitions
  • Bloquer les expulsions
  • « Réquisitionner » les logements vacants
  • Lutter contre les privatisations et la libéralisation du secteur du logement

 

Aux autorités locales et aux gouvernements solidaires nous proposons de se coordonner avec les mouvements pour : 

  • Déclarer leurs territoires « libres d’expulsions »
  • Déclarer leurs territoires « hors du traité de libre commerce »
  • Approuver des plans d’action coordonnés ” expulsions zéro et pour la dignité du logement “
  • Constituer les Fonds Populaires pour la Terre et le Logement 

Ces propositions doivent être intégrées dans les plates-formes locales, nationales et régionales et relancées par des marches, sit-in, conférences de presses, délégations, forums, retransmissions et tout ce qui sera nécessaire pour redonner voix au droit au logement bafoué. 

Nous souhaitons de cette manière renforcer avec les organisations participantes le Système d’Alerte Solidaire contre les violations du droit au logement aux niveaux régional et global. 

Par la suite, lors du Forum Social Mondial de Nairobi (20 au 25 janvier 2007), nous déciderons ensemble des prochaines étapes vers l’organisation d’une Assemblée mondiale des Habitants.

Participez! 

Informez d’autres associations, mouvements et réseaux! 

Proposez aux organismes locaux et aux gouvernements solidaires de soutenir ces actions! 

>>> Signalez dés que possible les initiatives programmées en envoyant la fiche que vous trouverez en pièce jointe à l’Alliance Internationale des Habitants <info@habitants.org>

Nous publierons toutes les informations sur le site www.habitants.org, qui reçoit de l’ordre de 100.000 visites mensuelles, et par l’intermédiaire de notre Bulletin, envoyé à 50.000 correspondants dans une centaine de pays.

Ciao en solidarité,

Cesare Ottolini
Coordinateur de l’Alliance Internationale des Habitants
 

***   ***   ***

Les commentaires sont fermés.